Pigmentation or albino

Il est très rare et présent seulement sur peau noire. Il est lié à des mutations du gène codant TRP-I : la peau est blanche, les iris vert-marron clair et les cheveux roux. Par mutation d'un gène du chromosome 10 codant une protéine des lysosomes. Ce syndrome associe un albinisme à des troubles de la coagulation, une fibrose pulmonaire, une colite granulomateuse, une insuffisance rénale et une cardiomyopathie.

Par mutation d'un gène du chromosome 1 codant une protéine impliquée dans le transport du pigment. Par mutation d'un gène du chromosome 15 codant une protéine jouant un rôle dans l'expulsion du pigment, il associe une dépigmentation cutanée modérée, des cheveux argentés et des infections cutanées, ORL et respiratoires fréquentes ainsi qu'un risque de maladie du sang mortelle.

Pigmentation du cheveux

La peau et les phanères n'ont donc pas la possibilité de se pigmenter correctement. Le mode de transmission de cette mutation d'un parent à l'enfant est dans la majorité des cas autosomique récessif, c'est à dire qu'il faut que les deux parents soient porteurs d'un gène qui ne s'exprime par chez eux et que ces deux gènes l'un paternel, l'autre maternel se retrouvent chez l'enfant.

Nous sommes tous porteurs de deux gènes dont l'un est dominant qui s'exprime et l'autre récessif il ne s'exprime pas. Si le gène récessif présente une mutation il ne s'exprime donc pas chez la personne ayant un gène dominant non muté. Par contre, lors de la formation des gamètes spermatozoides chez l'homme et ovules chez la femmela moitié des gamètes hérite du gène muté.

Albinisme : qu'est-ce qu'être albinos ?

Si deux personnes conçoivent un enfant et sont porteurs du gène muté récessif, il y a alors un risque que l'enfant soit issu d'un spermatozoide portant le gène muté récessif et d'un ovule portant ce même gène récessif. Comme l'enfant n'a pas de gène dominant mais deux gènes récessifs muté, il exprime alors la maladie.

L'albinisme peut toucher les populations caucasiennes mais il est plus fréquent en Afrique sur les peaux noires. Les principaux problèmes provoqués par l'albinisme sont oculaires et cutanés. La lumière blanche est constituée de plusieurs couleurs "assemblées", qui se "séparent" par exemple lors de la formation d'un arc en ciel. L'albinisme est dû à une absence de pigmentation mélamine sur les cheveux, la peau et les yeux albinisme oculo-cutané.

Il entraîne une grande sensibilité au soleil et à la lumière vive. La prévalence de l'albinisme varie dans le monde. On estime qu'en Amérique du Nord et en Europe, une personne sur 20 est atteinte d'une forme ou l'autre d'albinisme.

Les estimations de l'Organisation mondiale de la Santé OMS oscillent entre un cas sur 5 et un cas sur 15 en Afrique subsaharienne. On ne dispose cependant que de peu de données relatives à la prévalence de l'albinisme par pays. Le manque de mélanine signifie que les personnes atteintes d'albinisme sont extrêmement vulnérables au cancer de la peau. Dans certains pays, la majorité des personnes atteintes d'albinisme décèdent d'un cancer de la peau entre 30 et 40 ans. Le cancer de la peau est hautement évitable lorsque les personnes atteintes d'albinisme peuvent excercer pleinement leur droit à la santé.

Cela comprend l'accès à des contrôles de santé réguliers, à un écran solaire, à des lunettes de soleil et à des vêtements de protection contre le soleil.

Pigmentation or albino

Dans un grand nombre de pays, ces moyens ne leur sont pas disponibles ou leur sont inaccessibles. Ils doivent donc être ciblés pour des interventions en faveur des droits de l'homme conformes aux objectifs de développement durable. En raison d'un manque de mélanine dans la peau et les yeux, les personnes atteintes d'albinisme ont souvent une déficience visuelle permanente qui conduit souvent à des handicaps.

Ils sont également victimes de discrimination en raison de la couleur de leur peau.

Comme de nombreuses autres personnes atteintes d'albinisme en Afrique, Moses Swaray était depuis tout petit l'objet de nombreuses superstitions, voire persécutions. Il est aujourd'hui un artiste gospel très prisé au sein de la diaspora africaine aux États-Unis.

Contrairement à Moses, beaucoup de personnes atteintes d'albinisme continuent d'être persécutées dans certaines régions d'Afrique.