Disney world rides 2014 florida

Et s'il y en a bien un à sauver dans le lot, c'est bien lui!

Magic Kingdom

Certes ça reste dc regime nightwing jacket la montagne russe pour enfant mais le parcours est plutôt chouette, très doux et avec même quelques airtimes!

Ensuite, les attractions à sensations. Euh, on est chez Lego je vous le rappelle Et si d'habitude on peut espérer trouver quelques Robocoaster pour se faire secouer, dans la version floridienne, vous pouvez oublier! Les attractions aquatiques alors Ah là y en a une, un Splash Battle de chez Mack, très humide s'il vous plait!

Avouez que vu le climat local ça fait néanmoins bien peu Ou alors serait-ce pour vendre plus de suppléments pour le parc aquatique? Merlin n'oserait pas faire ça, rassurez-moi Pour le reste du petit manège en veux-tu en voilà, grosso modo les mêmes que dans tous les autres Legoland genre Fire Brigade, petits bateaux, école de conduite, safari, tours Heege, j'en passe et des pas meilleurs.

Accessoirement y aussi le sempiternel Dark Ride Sally à thème égyptien, une Flying Island reste de Cypress Gardens et, si vous êtes d'humeur à vous faire un spectacle, le show de ski nautique!

On termine avec le Miniland, USA uniquement, oui faudrait pas faire peur aux autochtones en leur montrant des pays qu'ils ne seraient même pas capables de pointer sur une carte. Au final, vous l'aurez compris, Legoland Florida n'est pas le parc le plus indispensable du coin. Si vous avez déjà visité un parc Lego et que vous ne courrez pas après les crédits, inutile de faire un détour par celui-ci au risque de finir comme nous avec une très grosse impression de déjà vu!

Ah, là ça nous fait une belle jambe! Non mais ça sent encore le chassage de crédit compulsif surtout!! Côté crédits, y en a deux et ce sont autant de bouses, à savoir un Spinning Zamperla et Kiddie de chez Miler. Cela étant dit, je vais quand même vous faire un petit compte-rendu de la visite, y a quelques nouveautés de-ci de-là desquelles il faut que je vous cause! A côté de cela le parc est toujours aussi magnifique, trop léger côté attractions mais dans le lot il y en a quand même quelques unes de très chouettes comme Kilimanjaro Safari, Kali River Rapids ou Everest.

Un Mine Train à Disney World, wow, voilà qui est original!

On continue dans le New Fantasyland avec la Petite Sirène. Mais bon, au final, ça reste assez bof bof et on ne retrouve pas dans cette Petite Sirène les charmes des grands Dark Rides Disney. Attendez, attendez, je me lis bien là?

On a fait une rencontre avec des personnages?!! Eh attendez, nous on teste tout! Et pour le reste du Magic Kingdom? Epcot Un grand concept que ce parc Disney voulait que ce soit la ville de demain, ça a fini en une espèce d'exposition universelle permanente Honnêtement j'ai du mal à statuer sur mon ressenti concernant Epcot. Si d'un côté je ne suis clairement pas fan du site, de l'autre, je ne le déteste pas pour autant.

Peut-être est-ce dû au fait qu'on n'y trouve rien de ce que comporterait n'importe quel autre parc d'attractions. Ou alors est-ce que côté rétro et un brin naïf, qui nous présente d'un côté les technologies de demain dans des bâtiments tout droit sortis des années 80 Future World et de l'autre veut nous faire croire à l'union des peuples du monde au travers de pavillons débordants de clichés World Showcase.

Enfin bon, on s'en fiche un peu, voyons plutôt s'il y a de la nouveauté dans le coin. Nouveauté, c'est peut être un grand mot, mais ils ont relifté Test Track, mettant au rebus le concept du crash test au profit d'un univers techno où l'on vous invite à concevoir la voiture de demain. Les crash dummies et le côté un peu second degré qui allait avec ont ainsi été remplacés par un univers résolument moderne et des décors principalement faits de projections dont le graphisme n'est pas sans rappeler le film Tron.

Au final, ça ne change pas grand-chose à cette attraction qui reste bien marrante et sans trop d'hésitation la meilleure du parc ou du moins la seule qui peut valoir le coup d'être refaite.

Et bien après c'est tout, rien d'autre de neuf. Du vieux en revanche, ça y a, à commencer par Soarin' dont il serait vraiment temps qu'ils changent le projecteur et passent au numérique! Là les taches sur la pellicule sont presque plus grosses que les nuages dans le ciel!

Dans tous les cas, c'est pas déplaisant, juste on le fait une fois et ça suffit. Ah et puis on a aussi du refaire Journey into Imagination with Figment, merci Sebio. Ça pour le coup c'était bien déplaisant!! Ensuite World Showcase. Là y a pas tellement à faire si ce n'est bouffer, ce qu'on a fait, à nouveau au pavillon marocain, comme en J'avoue que j'aime vraiment bien ce resto : on y mange bien, c'est pas trop cher pour Disney World et on a même droit à une petite danse du ventre!

Cela dit, je crois que ce que je préfère dans ce restaurant, c'est le fait qu'il n'y ait personne et surtout pas un môme à l'horizon, le pied! Pour la suite on aurait bien enchaîné avec une digestion dans American Adventure, qu'on avait raté lors de notre précédente visite. Rebelote, on a raté la séance, et comme la suivante était 45 minutes plus tard, on s'est dit que les parait-il superbes animatronics de cette attraction pourraient bien encore patienter quelques années avant qu'on ne leur rende visite!

Disney's Hollywood Studios Si à Epcot il y avait un semblant de nouveauté à tester, aux Studios, que dalle! Ok ben ça sera un seul et unique tour de chaque, en FastPass pour les deux premiers, et en single rider pour le troisième, point barre! Pour le reste, un coup de Star Tours j'accroche vraiment pas du tout à cette nouvelle version qui sent trop l'image de synthèseun peu de ciné 4D en compagnie des Muppets marrant et alleluia, ils sont passés au numérique!!!

Voilà, pas grand-chose à ajouter sur les Disney's Hollywood Studios. Comme Animal Kingdom, le parc possède peu d'attractions, qui du coup saturent très vite, et ce malgré la présence de nombreux spectacles en offre parallèle. Allez, on n'y pense plus et on passe au vrai spécialiste du parc à thème cinématographique, Universal!

Ensorcellement en perspective Disney, Busch Gardens, tout ça c'est bien gentil mais à côté d'Universal, c'est juste de la gnognote!

Liste complète des attractions de Disney’s Hollywood Studios

Non parce que soyons clair, Universal Orlando c'est le meilleur resort au monde!! C'était déjà vrai lors de notre passage il y a quatre ans, ça l'est encore plus aujourd'hui alors qu'ont ouvert entre temps quatre nouveautés incluant la V2.

Le sorcier, on en parlera dans le chapitre suivant, il mérite largement d'en avoir un pour lui tout seul! Du coup c'est quoi les trois autres nouveautés? Tout cela c'est à Universal Studios et c'est tout de suite que je vais vous dire ce qu'on en a pensé! Transformers the Ride en 3D s'il vous plait Un clone de l'attraction ouverte en à Universal Studios Singapore et Hollywood, qu'on n'a pas plus appréciée en Floride que lorsqu'on l'avait testée en Californie il y a deux ans.

Si ce n'est la technologie et la qualité des projections, il n'y a pas grand-chose à sauver dans ce cousin malheureux de l'immense Spiderman, qui n'arrive même pas à la cheville et son illustre parent tant la storyline de l'attraction est confuse et inintéressante. La question est alors, pourquoi l'avoir construit en Floride alors que Spiderman est déjà présent juste à côté à Islands of Adventure. Euh je sais pas Peut être parce que la saga robotique a déjà rapporté presque trois milliards de recette dans le monde Ça aide non?

Et puis il suffit de voir que l'attraction est la troisième plus prisée des Studios après Despicable Me et Harry Potter pour se dire qu'ils n'ont pas du avoir tord les gens du marketing qui ont eu cette grande idée Et bien voici leur attraction, un simulateur 3D remplaçant celui de feu Jimmy Neutron pas une grande perte.

Si les préshows sont particulièrement drôles et réussis, le film en lui-même n'a que peu d'intérêt et est surtout trop classique pour se distinguer du lot. Pas mauvais mais pas indispensable en somme Springfield Fort de la razzia faite par les produits food et merchandising Harry Potter sur les porte-monnaies de ses visiteurs, Universal s'est payé une autre licence parfaitement apte à faire vendre de la bouffe et des produits dérivés customisés, les Simpsons!

Ainsi la zone dédiée aux personnages jaunes les plus connus d'Amérique n'est rien de plus qu'un grand food court où vous pourrez consommer à l'envie de la Duff, du Flamming Moe, des Krusty Burgers et plus si affinité. Ok, je suis mauvaise langue, ils ont aussi ajouté un manège d'avions thématisés sur les deux extra-terrestres baveux de la série Mouais, au final, ce qui reste le plus sympa dans cette nouvelle zone, c'est l'attraction Simpsons qui était déjà là avant! Ok, voilà pour les nouveautés d'Universal Orlando.

Suite à tout le bien que j'en ai dit, vous avez peut-être du mal à comprendre ce que je voulais dire lorsque je parlais d'un resort encore mieux qu'avant. Ah mais ça c'est parce qu'on n'a pas encore parlé du sorcier, ce qui sera chose faite dès le prochain chapitre! A l'époque Universal avait totalement révolutionné l'industrie des parcs à thèmes car jamais aucun n'avait offert une expérience immersive aussi complète, et j'inclus DisneySea dans le lot!

La particularité chez le petit sorcier, c'est que la thématique ne se décline pas qu'en décors et en attractions, elle continue dans les boutiques avec le marchandising, dans les restaurants avec ce qu'on vous y sert comme plats, dans les toilettes, etc.

En somme vous faites des attractions Harry Potter, vous acheter Harry Potter, vous manger Harry Potter et ça ne s'arrête pas du temps que vous ne sortez pas de la zone!

Magic Kingdom, du Walt Disney World en Floride, parc d’attraction le plus populaire au monde

Au vu de l'immense succès rencontré par l'ouverture de Hogmeade enil n'a pas été étonnant de très rapidement apprendre qu'une extension allait voir le jour. Faut dire que l'univers d'Harry Potter est suffisamment vaste pour se décliner largement sans pour autant tomber dans la redite.

Et là où Universal a été très malin, c'est que plutôt que de coller la nouvelle zone à celle existante, ils l'ont mise dans les Studios et ont créé un funiculaire traversant les backstages entre les deux parcs pour les relier.

Du coup, si vous voulez vivre l'expérience complète, y a pas le choix, il faut un billet 1 jour 2 parc. Enfin, assez de blabla, passons à ce Wizarding World V2. La zone est donc située dans les Studios et a remplacé l'attraction des Dents de la Mer pas une grande perte. Chose originale, Diagon Alley est totalement cachée du reste du parc. De l'extérieur, on a droit à une grande enfilade de façades londoniennes, qui ne laissent en rien présager de ce qui se trouve derrière.

A peine y a-t-il quelques indices comme la présence du Knight Bus ou l'apparition à intervalles réguliers d'un elfe à l'une des fenêtres. Après, même s'il n'y a aucune enseigne ni aucun panneau qui en indique l'entrée, il n'est pas du tout difficile de trouver l'accès à Diagon Alley, suffit de suivre la foule! On passe donc sous les façades, à travers un mur de briques et là, abracadabra, envoyez la claque visuelle!

Les créatifs d'Universal avaient déjà fait très très forts avec Hogsmeade mais là ils se sont surpassés!! Déjà le fait qu'aucune intrusion visuelle attraction, bâtiment d'une autre zone, etc. Ensuite les boutiques et les restos sont plus nombreux, donnant ainsi encore plus de vie à l'ensemble.

Embrace the Spirit of the Seaso n : les visiteurs célébreront les fêtes également à Downtown Disney avec de nombreux événements organisés durant plusieurs semaines.

Des décorations scintillantes, un arbre de Noël resplendissant, et le Père Noël qui sera évidemment de la partie pour accueillir tous les enfants. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Je souhaite recevoir la newsletter. Tweetez 1. Partagez Laisser un commentaire Annuler la réponse Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Nous utilisons des cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces seance laser epilation visage maison notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.