Regime economique liberal

Anne Robert Jacques Turgotun temps contrôleur général des finances de Louis XVIobtint pour un court moment la libre circulation des grains à travers la France.

ÉCONOMIE LIBÉRALE

Leur influence illustre la division du camp des Lumières, et leurs idées seront très influentes au début de la Révolution [ 3 ]. Les économistes physiocrates comme François Quesnay ou Vincent Gournay développent les premières idées libérales, s'opposent au mercantilisme qui a dominé la pensée économique et dénoncent l'intervention de l'État dans l'économie.

À cette époque, les économistes libéraux veulent montrer que, par delà l'arbitraire et le pouvoir du souverain, le libre jeu des intérêts individuels dans la société civile conduit à un ordre et non au chaos.

Tout en ne cherchant que son intérêt personnel, il travaille souvent d'une manière bien plus efficace pour l'intérêt de la société, que s'il avait réellement pour but d'y travailler [ 5 ].

Soupe minceur miracle dallah

Ils s'inscrivent dans la continuité des philosophes de l' ordre spontanéAdam FergusonBernard Mandeville ou David Hume. Endans Des principes de l'économie politique et de l'impôtDavid Ricardo énonce la théorie des avantages comparatifs selon laquelle le libre-échange est mutuellement avantageux économiquement pour les pays qui commercent entre eux [ 6 ].

Ce libéralisme va de pair avec une conception subjective de la valeurqui exprime le désir que nous éprouvons pour les choses. Or ni le désir ni la satisfaction ne sont mesurables, et on ne peut donc ni comparer ni additionner les valeurs que deux individus différents attachent à un bien.

Cette école constate de plus que tout accord librement consenti augmente la satisfaction des deux parties.

Libéralisme

Plus généralement, tout ensemble d'échanges librement consentis améliore la situation de tous ceux qui y ont participé. La liberté des échanges est donc la garantie que la situation qui en résulte est jugée préférable à la situation de départ par ceux qui ont participé aux échanges.

Une des critiques essentielles de cette école, notamment développée par Friedrich Hayek Prix et Production, est que l'information sur l'état des marchés est fournie par les prix les prix élevés indiquant une insuffisance de production par rapport à la demande et inversementet que donc toute intervention de l'État dans l'économie, parce qu'elle modifie artificiellement la pertinence des prix, détourne les facteurs de production de leur allocation optimale, voire pousse les agents à produire des biens inutiles et à ne pas produire les biens les plus demandés.

Ils sont aussi moins absolus dans leur opposition aux interventions gouvernementales. Léon Walrasdans ses Éléments d'économie politique puretentera ainsi de démontrer que la flexibilité des prix, associée à celle des quantités offertes et demandées, conduit nécessairement à un équilibre général.

Mais en général les économistes conscients que ces conditions ne sont pas remplies automatiquement sont en faveur de lois sur la concurrence afin se rapprocher de conditions qu'ils conçoivent un peu comme des guides théoriques [réf.

Cette justification du libéralisme est radicalement différente de la position classique. La théorie de l'équilibre général n'est pas spécifiquement libérale.

Botox injection pylorus ultrasound

Certains auteurs socialistes dans la lignée d' Oskar Lange ont proposé que l'État l'utilise pour calculer et imposer l'équilibre. D'autres, avec Maurice Allaissoutiennent que l'État doit intervenir pour imposer les conditions de formation de l'équilibre.

Au-delà des divergences théoriques significatives entre courants, le libéralisme est et a toujours été une pratique.

De même, Karl Popper reprochait à Mikhaïl Gorbatchev d'avoir mis en place la bourse de Moscou avant d'avoir assuré les institutions garantissant l'état de droit [ 11 ]. Jacques Rueff faisait pour sa part d'un système de prix libres la condition caractéristique d'une économie libérale. C'est ce que souligne le journal britannique The Economist dans son numéro Don't mess with Russia du 16 décembre à propos de la Russie post-communiste.

En témoignent les réformes de libéralisation de l'économie entreprises depuis trente ans par des gouvernements classés aussi bien à droite Royaume-Uni, États-Unis, Espagne qu'à gauche Suède [ 13 ]Canada, Allemagne, Italie [ 14 ].

En France, des personnalités et des partis politiques se réclament de gauche ou du centre tout en se réclamant du libéralisme économique [ 15 ][ 16 ][ 17 ]. Par exemple, les marchés du travail en Italie, en Espagne et en France marqués par une forte dualité entre ceux qui sont en place et ceux qui voudraient entrer ont tendance à cantonner ces derniers dans des emplois précaires cf. De même, ils sont très critiques envers les universités de ces pays qui, sous couvert d'égalitarisme, pénaliseraient la plupart des étudiants à l'exception des plus riches qui peuvent les contourner [ 22 ].

Pour ces auteurs, les réformes pro-marché n'impliquent pas d'échanger plus d'efficacité contre moins de justice mais, au contraire, réduisent les privilèges.

C'est en ce sens que les intellectuels de gauche considèrent que ce sont des concepts séduisants [ 23 ]. Mais encore faut-il rappeler que la volonté de réduire les privilèges n'est pas une idée exclusivement de gauche.

Les points de controverse sur le libéralisme économique sont d'origine et de nature diverses et ne forment pas un ensemble homogène. Les plus courantes sont de nature empirique. Un deuxième ensemble résulte d'oppositions au libéralisme en tant que théorie d'organisation du système économique. Le libéralisme prône une action minimale, voire nulle, des pouvoirs publics dans la sphère économique. Que surgisse un problème économique, ou social, et il se voit reprocher son attitude passive et peu volontariste, son indifférence envers ceux qui subissent des problèmes économiques, et un encouragement à l' égoïsme.

Pour ses détracteurs, l'action de l'État est nécessaire pour organiser la solidarité.

Programme minceur lediet liberté

Son action semble souvent inefficace, voire porteuse d'effets pervers. L'action volontaire, dans un cadre associatifmutuelleONGetc. Le libéralisme économique se traduit sur le marché du travail par une plus grande flexibilité des ressources humaines et donc pour certains, par la précarité.

En pratique, de nombreux libéraux proposent une suppression du SMIC, car il est un frein à l'embauche, et souhaite aussi aborder la question de la suppression de jours fériés [ 25 ]. Le libéralisme économique serait favorable aux déjà riches et défavorable aux plus pauvres, au sein des nations entre classes sociales et entre nations. En effet, les plus riches auraient les moyens d'investir dans un enrichissement futur, alors que les plus pauvres n'auraient pas ces moyens.

Il en résulterait un accroissement des écarts de richesse entre les classes riches et les classes les plus pauvres et souvent une paupérisation plus importante des classes les plus démunies. Ce raisonnement est en pratique plus une critique du capitalismeque du libéralisme, que l'on confond souvent, ce premier accompagnant quasi-systématiquement ce dernier.

Le critère retenu doit cependant être pris avec précaution, puisque, Ceteris paribusun revenu médian plus élevé sans changer les revenus sous la médiane élèvera le taux de pauvreté. En effet, les revenus médian dans un pays comme les États-Unis sont sensiblement supérieurs au niveau français.

Synonyme: économie capitalistelibre marché.

Savons-nous encore débattre ?

Liens internes Les objectifs de Perspective monde Son équipe au fil des ans Les sources et les mises à jour Récupérer des éléments de Perspective monde Pour en savoir plus Pour nous écrire un commentaire Pour nous suivre sur Facebook Bilan du sièclesur le Québec contemporain Dimensionsur le langage statistique R Liens externes Observatoire des politiques publiques Observatoire des Amériques Politique appliquée.

Liens internes Les objectifs de Perspective monde Son équipe au fil des ans Les sources et les mises à jour Récupérer des éléments de Perspective monde Pour en savoir plus Pour nous écrire un commentaire Pour nous suivre sur Facebook Bilan du sièclesur le Québec contemporain Dimensionsur le langage statistique R. Liens externes Observatoire des politiques publiques Observatoire des Amériques Politique appliquée.

Directeur: Jean-Herman Guay, Ph.