8 regiment du genie avignon

Nous avons tracé les baraquements que nous devons construire. Le 18nous travaillons à des retranchements, que nous abandonnons lorsque des obus tombent trop prés de nous. Le 19même journée que le Le 20nous terminons une tranchée dans la matinée 2e ligne. Le 21travail aux tranchées. Le 22nous commençons des réseaux de fils de fer forêt de la Marne, cote à 25 km de Châlons-sur-Marneet à 5,5 km de Suippes.

Le 24 à 8 heures, sac au dos, nous emportons tout, mais nous abandonnons les baraquements que nous avions commencés, et où nous aurions été si bien. Nous chargeons ces grands camions de tout notre matériel de mines, bardes en chêne, planches de coffrage pour galeries, pour rameaux de combat, tringles, sacs à terre, etc. Ce travail dure 2 heures environ.

Nous traversons les villages de Somme-Suippes et Somme-Tourbe Marne où les maisons sont pour la plupart détruites par les obus. Lorsque nous eûmes déchargé tous les camions, nous avons rejoint le cantonnement qui nous était assigné, où nous prenons un repas froid. Nous couchons dans une remise sur la paille. Le 25un dimanche, repos! Le 26repos toute la journée. Nous construisons rapidement des abris provisoires, où nous montons nos tentes, nous ramassons de la fougère pour coucher dessus, le sol étant très humide.

Le 28 repos. Le 29mon escouade est de garde, la compagnie reste au camp en attendant des ordres. Dans la forêt se trouvent de beaux chênes de 12 à 15 mètres de haut, des bouleaux, des fayards et des charmes. Le 30départ pour aller faire des tranchées au Four-de-Paris distant de 10 km.

Nous passons dans le village de La Placardellepuis La Harazéepetit village où les obus tombent de temps en temps.

Forum PAGES 14-18

Les tranchées allemandes sont à mètres de nous. Les balles sifflent au dessus de nos têtes, il faut avoir soin de ne pas se montrer. Ces bombes sont lancées par des obusiers qui datent de Louis-Philippe! La première fois, sur 8 bombes, 2 seulement ont explosé. A 11 heures du soirla 4e section vient nous relever, nous rentrons au camp à 1 heure du matin.

8 regiment du genie avignon

Le 31jour de Toussaint nous repos car nous faisons 12 heures de travail et avons 36 heures de repos. Le 1er novembredépart du camp à 9 heures du matin, nous commençons le travail à midi.

Les balles pleuvent au dessus de nos têtes, ou viennent éclater contre les branches des arbres. Les boches sont à mètres de nous. Ils continent à avancer en boyau avec leur bouclier en tête. Ils font beaucoup de travail, leur boyau est à 30, 40 mètres de nous. On tire sur leur bouclier mais impossible de le déloger. A minuit, on vient nous relever, nous rentrons au camp à 3 heures du matin. Le 4départ à 9 heures, nous arrivons à midi.

Je continue à travailler avec mes hommes à ma galerie de mine.

Questoes sobre regimento interno tjpr

Elle atteint maintenant 9 mètres de long, nous avançons très lentement car nous avons rencontré un énorme rocher. A minuit départ, nous rentrons au camp à 3 heures du matin. Le 5 novembrerepos. Nous nous préparons à une attaque sur tout le front.

Recette oeuf mimosa minceur

Notre artillerie bombarde les tranchées boches où les obus tombent dessus. Les balles sifflent au dessus de nous. Nous partons pour rentrer au camp à 8 heures, la route est très mauvaise. Nous ne pouvons marcher que deux par deux, on tombe dans des ornières qui ont 60 centimètres de profondeur et de la boue. Nous ne voyions absolument rien.

Jat regiment indian army bharti 2019

Le 9rassemblement à 5 heures du matin, la 3e section, ma section est de jour. A 10 heures, les canons doivent commencer à tirer sur les tranchées boches. Les obus y tombent en plein dessus. Ma section marche avec une compagnie du 9e chasseurs à pied. A 25 mètres se trouve un boyau boche, nous sautons dedans. Les chasseurs se portent à quelques mètres en avant et tirent sans discontinuer. Les balles pleuvent autour de nous. Nous autres, dans le boyau nous nous dépêchons de retourner les terres pour refaire le parapet et les créneaux.

Nous ne flânons pas! Posté par thomas à - 7ème régiment du génie d'Avignon - Commentaires [0] - Permalien [ ]. Posté par thomas à - 7ème régiment du génie d'Avignon - Commentaires [1] - Permalien [ ].

Les compagnies territoriale du 7éme Génie d'Avignon. Bonsoir Monsieur Ra Luc, je voulais vous répondre par mail mais celui ci n'est pas valide??? Il comprend trois bataillons et une section hors rang. Elle se dédouble pour mettre sur pied la 82 e compagnie le 1 er décembre. Le 1 er mai sont créées les 8 e et 9 e compagnies spécialisées dans la construction de téléphériques. Une 10 e compagnie est mise sur pied le 1 er avril Le 10 avrildeux compagnies mixtes de région fortifiées groupant sapeurs mineurs, télégraphistes et électromécaniciens sont mises sur pied.

En octobrela 8 e compagnie de téléphéristes est dissoute donnant son numéro à une nouvelle 8 e compagnie. Une 7 e compagnie de sapeurs mineurs est créée le 1 er novembre Le 7 e régiment du génie. Il est constitué le 1 er janvier à Avignon et est affecté à la 15 e région Militaire.

A partir dedes éléments sont employés aux travaux dans les Alpes Maritimes.

A la mi-juinune compagnie est détachée en urgence entre Menton et Sospel pour lancer les travaux de six avant-postes.