Surpoids bébé 8 mois yaourt

A 12 mois, sa première tartine avec un peu de beurre, de confiture ou de miel.

Surpoids histoire naturelle

Pour le dîner : à partir de 8 mois, épaississez les soupes avec de la semoule, du tapioca, des petites pâtes. Alternez, ou mélangez, au dîner et au déjeuner, les légumes et les féculents semoules et pâtes fines. Vous pouvez aussi lui donner un quignon de pain ou un biscuit bien dur, spécial bébé qui fond en bouche sans faire de morceaux.

A la fin de la première année, les céréales figurent, sous une forme ou sous une autre, à tous ses repas. A mois, donnez-lui g à g de légumes à chacun des deux repas, moulinés, puis écrasés en alternance ou association avec des féculents. Introduisez la pomme de terre qui est comptée comme féculent. Attendez mois pour lui proposer des légumes qui peuvent donner des gaz navet, chou, salsifi, artichaut. Attendre 12 mois avant de servir des légumes crus : au déjeuner, une entrée de crudités tendres carottes, tomates pelées épépinées, concombre mais râpées très finement.

Vers 10 mois, écrasez à la fourchette les fruits crus bien mûrs, sains, épluchés, mixés, sans peau ni pépins. Vers 12 mois, tentez les petits morceaux de fruits frais, sauf les groseilles, cassis, myrtilles et mûres dont les baies font si facilement fausse route! Quant aux cerises, elles peuvent être données rapidement en compotes, mais telles et toujours sans noyauxelles provoquent souvent des ballonnements.

Au sujet des repas, pensez ce mois-ci a augmenter légèrement la quantité de protéines : 20 à 25 g jusqu'à ses 1 ans. Du haut de ses 10 mois, bébé poursuit sa diversification alimentaire, avec 3 repas par jour petit-déjeuner, déjeuner et dîner et un goûter, tout comme les enfants plus grands.

Surpoids bébé 8 mois yaourt

Il mange désormais des repas solides le midi, au goûter et le soir et il se régale des croutons de pain que vous voulez bien lui donner. Ce mois-ci, les incisives continuent de pousser et grande nouveauté : les premières molaires devraient apparaitre. Ces dents devraient aider bébé à mieux accepter les morceaux, y compris les petits bouts de fruits crus. En revanche, votre enfant risque dont d'être un peu plus grognon et fatigué que d'habitude du fait de cette poussée dentaire.

Si le moment des repas devient un petit peu difficile et que votre bébé est moins enthousiaste à l'idée de manger, ne le forcez pas à prendre de petits morceaux. Vous pouvez-même, de manière passagère, revenir aux purées lisses, plus faciles à manger.

Ménagez votre petit! Il reprendra rapidement des légumes moulinés ou écrasés puis des morceaux dont vous augmenterez progressivement la taille. Le premier repas de la journée est souvent constitué d'un simple biberon ml contenant éventuellement des céréales infantiles. A moins bien sûr que vous allaitiez encore votre enfant! Si votre emploi du temps ne vous le permet pas et que vous disposez de plus de temps lors du dîner, vous pouvez bien sûr intervertir le repas du midi et celui du soir.

Un biberon mlou l'allaitement, sera proposé en complément et éventuellement un yaourt au lait infantile. Le goûter est composé d'un laitage yaourt, fromage blanc ou petits suisses - de préférence au lait infantile - et d'un fruit que vous proposerez en petit morceaux ou bien, ponctuellement en compote. A 10 mois, bébé continue de boire près d'un demi-litre de lait par jour, qu'il s'agisse de lait maternel ou de lait 2ème âge. S'il est au biberon, il prendra généralement 2 biberons de ml par jour : l'un le matin au réveil, l'autre le soir, avec éventuellement des céréales infantiles au dîner, en plus d'un repas solide.

Si votre bébé fait partie de ceux qui boudent le biberon du soir, n'hésitez pas à lui proposer son lait avant de lui servir son petit repas à la cuillère. Vous pouvez-même ruser en lui présentant son lait dans une tasse d'apprentissage ou dans un grand verre avec une paille. A 10 mois, bébé aime tenter de nouvelles expériences et faire comme les plus grands! Mais ne soyez pas tenté de passer au lait de vache ou aux boissons végétales avoine, épeautre, soja, amande qui ne conviennent pas pour satisfaire les besoins de l'enfant en bas âge.

Continuez d'opter pour du lait infantile 2ème âge. Et si vous continuez d'allaiter votre bébé, continuez à bien profiter de ce lien mère-enfant privilégié.

Pour les repas, souvenez-vous que vous pouvez très bien ajouter du lait maternel dans les purées de votre bébé, voire même préparer des desserts lactés à base de lait maternel.